Communiqués de presse relatifs au Gouvernement wallon de ce jeudi 23 mars 2017

325 millions d'euros pour des projets d'infrastructures en Wallonie : un levier pour accélérer le redéploiement économique

Dans le cadre du Plan Marshall 4.0, une enveloppe Sowafinal a été dédicacée aux projets d'infrastructures wallons qui généreront un impact économique important. Le Gouvernement de ce jeudi 23 mars 2017 a décidé de lancer le processus menant à un prochain appel à projets tout en définissant les mécanismes de financement.

Le Vice-Président du Gouvernement, Ministre de l'Economie, de l'Innovation et du Numérique, Jean-Claude MARCOURT précise : "Nous dégageons une enveloppe globale de 325 millions d’euros au profit des opérateurs wallons. Cette enveloppe concerne les sites pollués et les sites économiques en reconversion pour le développement de nouvelles activités pour un budget de 130.000.000 euros ainsi que les zones d’activités économiques et les zones portuaires pour 195.000.000 euros."

Et le Ministre d'ajouter : " Nous souhaitons libérer, à brève échéance, des espaces équipés de qualité en faveur des entreprises. Ce programme financera donc prioritairement des projets structurants pour l'économie wallonne."

Un appel à projets sera prochainement lancé afin de financer ces nouveaux projets structurants en matière de zones d’activités économiques, de zones portuaires, de sites pollués et de sites à réaménager. Les projets déposés seront sélectionnés par le Gouvernement d'ici fin 2017.

 

Une maison de village à Bailleul

Sur proposition du Ministre wallon de la Ruralité, René COLLIN, le Gouvernement a approuvé l’octroi d’une subvention de 405.988 euros à la commune d’Estaimpuis,  pour la création d’une maison de village à Bailleul, dans le cadre de son Programme Communal de Développement Rural (PCDR).

Village de 800 habitants, Bailleul ne disposait plus d’une salle qui permettait aux habitants de s’y rencontrer. L’objectif du projet est donc d’aménager un bâtiment polyvalent à usage collectif à destination de la vie associative. Ces locaux permettront d’accueillir les activités des associations locales et contribueront ainsi à développer et consolider la dynamique du village.

Le coût global est estimé à ce stade à 543.896  euros.

Le Ministre va remettre son accord sur le projet définitif présenté par la commune et l’autoriser à engager la procédure d’adjudication.

Pour René COLLIN, le PCDR est un réel outil de développement socio-économique des zones rurales, source de création d’emplois et de liens humains.

 

Aménagement d’une maison de rurale à Hamoir

Sur proposition du Ministre wallon de la Ruralité, René COLLIN, le Gouvernement wallon a approuvé l’octroi d’une subvention de 769.839 euros à la commune d’Hamoir,  pour l’aménagement d’une maison rurale, dans le cadre de son Programme Communal de Développement Rural (PCDR).

Le projet consiste à transformer le bâtiment situé en face de l’Administration communale. Il comprendra une salle polyvalente, des locaux associatifs, la bibliothèque, l’Espace Public Numérique et un local pour ranger les archives communales. 

Le coût global est estimé à ce stade à  1.485.437 euros. Le Ministre va remettre son accord sur le projet définitif présenté par la commune et l’autoriser à engager la procédure d’adjudication.

Pour René COLLIN, le PCDR est un réel outil de développement socio-économique des zones rurales, source de création d’emplois et de liens humains.

 

Création d’une maison rurale à Taintignies

Sur proposition du Ministre wallon de la Ruralité, René COLLIN, le Gouvernement wallon a approuvé l’octroi d’une subvention de 493.555,93 euros à la commune de Rumes,  pour la création d’une maison rurale à Taintignies et l’aménagement de ses abords, dans le cadre de son Programme Communal de Développement Rural (PCDR).

Village de 2.600 habitants, Taintignies ne dispose plus de salle permettant aux habitants de se rassembler.   La Commune souhaite donc offrir à la population locale un nouvel espace collectif et contribuer ainsi à la consolidation de la dynamique associative.

Un nouveau bâtiment sera construit. Il regroupera espaces associatifs et locaux polyvalents (dont deux salles de 45 m² modulables en fonction des besoins),  afin d’abriter les activités des associations. La bibliothèque communale sera également hébergée au sein du lieu.

Le coût global est estimé à ce stade à  746.511 euros. Le Ministre va remettre son accord sur le projet définitif présenté par la commune et l’autoriser à engager la procédure d’adjudication.

Pour René COLLIN, le PCDR est un réel outil de développement socio-économique des zones rurales, source de création d’emplois et de liens humains.